Prier La Vie Le Monde des Religions Le Monde Télérama Le Monde diplomatique Le Huffington Post Courrier international
  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami
  • Partager
  • Classer

Éditorial

Précieuse chair

Avez-vous déjà essayé de lire la Divine comédie de Dante ? C’est une des rares œuvres poétiques à laquelle un pape ait consacré une encyclique (Benoît XV en 1921). Généralement, on commence les premières pages de « l’Enfer » et puis, suffoqué par l’atmosphère irrespirable de ce lieu de souffrance, on arrête sa lecture. Il faudrait commencer par « le Paradis » qui, déclinant les métaphores de la vision et de la lumière, donne vraiment un avant-goût du ciel.

Dante, qui a le privilège de voyager dans son corps à travers les hiérarchies angéliques, rencontrent les âmes de grands saints. Et ce qui est frappant, c’est que toutes, malgré la vision béatifique, aspirent à retrouver un corps. C’est en lisant cette œuvre si éblouissante que la question de la résurrection de la chair s’est posée à moi. Et comme chaque article du Credo, sa méditation peut influencer notre façon de vivre, en l’occurrence, ici, la perception que nous avons de notre corps et, par-delà, de tout le cosmos.

Trop souvent, nous concevons notre éternité de façon éthérée. Notre âme, enfin séparée des lourdeurs du corps, flotterait en apesanteur dans un éther sans oiseaux. Notre foi nous promet pourtant autre chose : une vie en plénitude de toute notre personne, corps et âme. Mais évidemment, la chair à venir sera qualitativement différente de notre corps présent. Il y a là un mystère que nous permettent seulement d’approcher les évocations évangéliques du Ressuscité ou les propos de saint Paul aux Corinthiens (page 24). J’aime beaucoup pour ma part cette métaphore de la sagesse juive selon laquelle notre corps actuel est comme l’embryon de notre corps de gloire.

Réagir à cet article

Pour pouvoir publier une réaction, il faut être inscrit.

Envoyer ma réaction

 Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales d’utilisation

Je ne suis pas encore membre !
Je m’inscris