Prier La Vie Le Monde des Religions Le Monde Télérama Le Monde diplomatique Le Huffington Post Courrier international
  • Version imprimable
  • Envoyer à un ami
  • Partager
  • Classer

Editorial

France franciscaine

Il s’en est fallu de peu pour que François d’Assise ne vînt lui-même en France. Il était en route avec ses compagnons quand le cardinal Hugolin lui conseilla de rester en deçà des Alpes, en raison des menaces qui pesaient sur sa famille spirituelle. Le saint, qui devait son prénom à un voyage fait par son père en France, chargea le frère Pacifique de poursuivre la mission. Durant l’été 1217, ses premiers disciples atteignirent Vézelay avant de rejoindre Paris, puis de faire résonner leur annonce partout dans le pays, notamment à travers la voix du célèbre Antoine de Padoue.

Ce sont les héritiers de ces prêcheurs qui fêtent aujourd’hui le 800e anniversaire de cet événement. À travers les siècles, la portée spirituelle de leur voie n’a cessé de se confirmer. L’actuel pape, bien sûr, a choisi son nom pour signifier le souci des pauvres, de la Création, de la paix. Plus près de nous, François Cheng, poète et académicien d’origine chinoise, converti à Assise, a élu le même prénom quand il est devenu français, considérant que le Poverello avait « rendu “praticable” la voie christique ».

Il n’en reste pas moins que la famille franciscaine est aujourd’hui peu visible en France. C’est pourquoi Prier a souhaité jeter un coup de projecteur sur elle. Nos journalistes sont allés à la rencontre de frère Thaddée Matura, un de ses maîtres actuels. Ils ont enquêté dans le Doubs et le Jura sur la formidable complémentarité, au service des plus pauvres, qui existe entre clarisses, religieux franciscains et laïcs de l’ordre séculier. Ils vous font encore découvrir le chapelet des sept joies de Marie, un lumineux exercice de contemplation franciscaine, idéal pour se disposer à l’évangélisation.

Réagir à cet article

Pour pouvoir publier une réaction, il faut être inscrit.

Envoyer ma réaction

 Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales d’utilisation

Je ne suis pas encore membre !
Je m’inscris