toi le bon samaritain

Qui est mon prochain? Pour répondre à cette question que lui pose un légiste, Jésus raconte l'histoire du "bon samaritain". Cet homme à la fois voisin des juifs, et étranger, même considéré par certains d'entre eux comme un hérétique, ayant ses propres coutumes et ne priant pas au temple de Jérusalem. Jésus choisit donc cet homme pour personnage principal de la parabole définissant le "prochain".

Sur le chemin de Jérusalem à Jéricho, un homme est agressé et laissé pour mort. Le prêtre qui passe par là ne s'arrête pas, le lévite (qui étudie la loi), passe sur l'autre bord du chemin, car on ne sait jamais si l'homme sur flanc, dans son sang, était mort et donc impur... Arrive à son tour un samaritain, qui ni une ni deux le met sur son âne et l'enmène à l'auberge la plus proche. Il demande à l'aubergiste de soigner le blessé, et pour cela le paie et lui demande d'en prendre soin jusqu'à son retour. Voilà que cet étranger, peut-être cet hébreux qui ne pratique pas sa foi comme les juifs, s'arrête, ne se péoccupant pas des traditions religieuses, il s'occupe du blessé et le fait soigner. il vient à son secours. Il prend soin, de l'homme affaibli rejeté par ses "frères". Il "a fait preuve de bonté"et s'est montré le prochain de l'homme affaibli...

Cette parabole est d'actualité... qui le prochain d'une personne en état de détresse, dans la rue, sur un bateau ivre en Méditerranée, ou des civils dont les enfants, en pleine guerre...

Réactions (1)

brebis
brebis
5

J'ai apprécié ce texte qui me dit que nous sommes le prochain de quelqu'un qui nous attends quelque part. Muriel

Alerter